Les 25 personnalités françaises les plus influentes du poker en 2019

Joueurs, organisateurs de tournoi, entrepreneurs, journalistes, ils constituent les personnalités françaises les plus influentes du poker hexagonal. L’influence regroupe un certain nombre de critères : poids économique, visibilité médiatique, pouvoir de prescription sur les joueurs ou rôle dans l’organisation de la scène Live. Pour faire simple, nous entendons par « influence », la capacité à faire bouger le poker tricolore. Ces différents acteurs du secteur se sont particulièrement distingués durant l’année qui vient de s’écouler.

Ce classement a été réalisé après consultation de nombreux observateurs du secteur. Il est forcément subjectif et il a fallu procéder à des choix parfois cornéliens. Cette année, l’une des nouveautés est le passage à 25 personnalités, au lieu de 20. L’idée est de mettre encore plus en avant les acteurs français du poker. 2019 fut une année riche en événements avec l’ouverture des clubs de jeux à Paris, la relative bonne santé du poker online et la belle vitalité du Live en France, surtout pour les Buy-in modérés. Enfin, le poker c’est aussi des milliers de passionnés qui disputent des parties dans un cadre associatif. Ils constituent aussi les forces vives du secteur.

1. Grégory Chochon : l’homme qui fait rayonner les WSOP

IMG_7165

Grégory Chochon est Directeur des World Series of Poker et donc en charge de l’organisation — au sens large — de tous les évènements (WSOP, WSOP Europe, WSOP Circuit). Cela implique notamment la gestion du tournoi, des sponsors, de la production TV, des joueurs VIP, du staff… Il a contribué à organiser l’édition 2019 des WSOP de tous les records avec notamment le plus grand tournoi de poker de l’histoire, le Big 50, qui célébrait les 50ème WSOP et qui a comptabilisé 28.371 inscriptions ! Le Main Event ayant attiré 8.569 joueurs, soit la 2ème plus grosse affluence de l’histoire et se rapprochant du record de 2006 (8.773). Au total, c’est plus de 290 Millions de dollars de Prizepool qui ont été distribués pendant les WSOP 2019 à des joueurs provenant de plus de 100 pays différents.

Gregory Chochon est à l’origine du partenariat entre les WSOP et le Casino Kings de Rozvadov qui a organisé, avec succès, les WSOP Europe en 2017, 2018 et 2019. Cette année le prizepool total des WSOP Europe a dépassé les 30 millions d’euros. Il a également développé la diffusion des WSOP à la télévision américaine avec, pour la première fois, 25 jours de diffusion sur CBS et 14 jours sur EPSN pour le Main Event, pour un total de plus de 90 heures de contenu.

Il a aussi développé le Circuit WSOP, le 1er circuit au monde, avec plus 50 étapes dans plus de 20 pays dans monde dont la France et un retour à Paris au Club Pierre Charron en mai 2020, mais aussi une nouvelle étape à Barcelone sans oublier la Hollande, le Maroc, l’Uruguay, le Brésil, le Canada ou encore l’Australie. La finale du Circuit étant un freeroll avec 1 million de dollars de Prizepool et un bracelet. Chochon a également pour mission le développement de la marque WSOP aux Etats-Unis et à l’international, ce qui passe notamment par des partenariats avec des casinos mais aussi des contrats de licence de marque avec des produits de grande consommation. Il est aussi responsable des synergies entre les offres online et offline avec désormais les joueurs du Nevada et du New Jersey qui peuvent jouer ensemble sur WSOP.com. Enfin, le partenariat avec Playtika fait du jeu WSOP le #1 au monde des jeux de poker sur mobiles et réseaux sociaux.

2. Apostolos Chantzis : l’homme incontournable du Live 

Apo Chantzis
Apo Chantzis

Apostolos Chantzis a créé le concept TexaPoker. Il s’occupe depuis 2008 de l’organisation de tournois clés en main dans toute la France et cumule plus de 6.000 tournois à son actif. L’année 2019 a confirmé, plus que jamais, sa place centrale dans le poker Live en France. L’homme a noué des partenariats comme prestataire avec de nombreux casinos : Barrière Cannes, Gujan-Mestras, Pasino Grande Motte, Pasino St Amand, Amneville, Gruissan, Lyon Vert, Divonne, Pornic, le Havre, Divonne-les-Bains, Bandol, Chatel Guyon, Aix-en-Provence, Saint-Gilles-Croix-de-Vie mais aussi le Club Montmartre à Paris et à l’international le Grand Casino Costa Brava à Lloret De Mar ou SanRemo. Il est aussi l’organisateur depuis 6 ans du circuit Deepstack Open, avec Alexandre Henry, sur lequel Unibet qualifie des joueurs, et de la finale du CNIC. Apo Chantzis est devenu un homme incontournable sur le Live.

Toute l’année, Apo Chantzis réalise des tournois avec des Buy-in modérés aux structures souvent très profondes qui permettent de pratiquer un beau poker. Son concept « un tournoi près de chez vous », en partenariat toute l’année avec PMU Poker, est à plus de 3.000 entrées par mois sur les tournois supérieurs à 250€. Cette année, il a multiplié les événements records comme au Casino Sanremo où il a cumulé 5.184 entrées sur l’Italian Poker Open. Ce festival est d’ailleurs reconduit pour les 3 années à venir. Autre chiffre impressionnant, les 1.740 entrants sur le MPF au Pasino Grande Motte à 200€, en partenariat avec PMU Poker.

Sa logistique lui permet de faire des tournois de plus de 2.500 joueurs avec des croupiers et des Floors expérimentés et toute la mécanique de la communication pour fidéliser les joueurs. Depuis trois ans, il est partenaire avec PMU Poker du France Poker Open. Une quatrième saison est programmée en 2020. Il a aussi noué un partenariat avec PokerStars sur les festivals « Road to PSPC » qui permettent de se qualifier pour un tournoi événement à Barcelone en août 2020. Chaque étape qualificative pour décrocher un Platinum Pass est un succès avec 1.200 entrées en moyenne.

Apo Chantzis sera aussi maître d’œuvre du Partouche Poker Tour. 16 casinos organisent des satellites à 125€ permettant de se qualifier pour des Supersats à 1.000€, ceux-ci donnant la possibilité de se qualifier pour le Main Event à 7.000€ oragnisé à Cannes, à l’été 2020. De plus, il est partenaire avec le Casino Barrière de Cannes. Il a notamment organisé un Wonder8 cette année. Il exploite d’ailleurs cette franchise depuis cette année et pour les deux années à venir, en France et à l’étranger. L’année 2020, sera bien remplie pour Apo Chantzis avec les clubs de jeux à Paris : un FPO est programmé au Club Montmartre et d’autres beaux projets sont dans les tuyaux.

3. Roos et Schaming : la paire d’As de Winamax

Les dirigeants de Winamax
Les dirigeants de Winamax

Alexandre Roos et Christophe Schaming sont les deux actionnaires de Winamax. Ils jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de la room. Fondateurs et actionnaires opérationnels de Winamax, ils occupent respectivement les fonctions de PDG et de DG. Les deux hommes travaillent dans le même bureau, se concertent en permanence, proposent de nouvelles orientations et valident les décisions de leurs équipes. Alexandre Roos gère plutôt l’aspect financier et juridique, tandis que Christophe Schaming s’occupe davantage des aspects techniques. Roos et Schaming gèrent une équipe d’une centaine de personnes. Des recrutements ont aussi été faits pour le marché européen. Ces derniers mois, Winamax est très actif en Espagne.

Winamax est le leader du secteur en France devant PokerStars. L’un de ses points fort est l’innovation et la réactivité sur le marché. Le Team Pro Winamax est constitué de joueurs de haut vol comme Davidi Kitai, Pierre Calamusa, Guillaume Diaz ou Gaëlle Baumann. Mustapha Kanit Joao Viera ou encore Adrian Mateos Diaz, terreurs des tables hautes limites ont aussi été recrutés et font aujourd’hui office d’ambassadeurs pour promouvoir le partage des liquidités pour l’Italie, le Portugal et l’Espagne. Stéphane Matheux, le Coach du Team joue un rôle important dans la réussite de cette équipe pro qui est peut-être la plus performante au monde.

L’année 2019 fut marquée par le renouvellement de partenariats avec plusieurs clubs de football de ligue 1 et par l’essor des paris sportifs au sein de la room. Les formats Expresso disputés sur le site constituent une vraie réussite pour la room. De plus en plus de joueurs les disputent, certaines partie ont mis en jeu jusqu’à 1 million d’euros.

Winamax aussi organisé son premier Winamax Poker Tour en Espagne qui est une belle réussite. Concernant la partie événementielle, Mathieu Duran joue un rôle clef dans les événements live. Le Sismix, à Lloret de Mar a connu par exemple une affluence exceptionnelle. Le WPO Dublin s’est bien installé dans le paysage européen comme le festival le plus festif.

4. Severin Rasset : l’homme fort de PokerStars

Severin Rasset
Severin Rasset

Séverin Rasset a rejoint PokerStars en 2011 comme responsable du marché français avant de prendre les rênes de l’Europe du Sud en 2013. Sa carrière a continué de progresser via le rôle de Directeur Innovation et Opérations pour l’ensemble du Poker en 2015 et finalement en 2019, il a été promu au rôle de Directeur Général Poker pour le plus grand site de poker au monde. Il dirige une équipe composée de 150 personnes. Il est responsable des toutes les opérations poker, du produit – avec le développement, l’innovation – au marketing, finance et l’intégrité des jeux. Ses autres responsabilités et priorités incluent les séries de tournois, le CRM et le programme de fidélité.

Sa mission : donner la meilleure expérience de poker possible aux joueurs de PokerStars, indépendamment de leur niveau de jeu ou du type de parties qu’ils jouent. C’est pour cette raison que l’innovation produit reste, pour lui, une priorité clef. Parmi les nouveaux produits de cette année, on peut citer : 6+, Deepwater, Tempest, Fusion et une nouvelle application mobile testée au Danemark

Avec son équipe en charge de l’intégrité des jeux, combinant expertise humaine et des moyens de détections uniques, Séverin Rasset s’assure que les parties sur PokerStars soient sécurisées et permettent aux joueurs de profiter des parties de poker en toute sécurité. Sous sa supervision, PokerStars a accumulé plusieurs records cette année. En mai, le Spring Championship of Online Poker est devenu la première série à dépasser 100 millions de dollars de prix et dans la même période, la société a également célébré sa 200 milliardième main. En septembre, le marché de l’Europe du Sud a bénéficié d’une série avec 19 millions d’euros de prix.

Dans son nouveau rôle, Séverin est également responsable des évènements en live, qui ont notamment vu la tenue du PokerStars Players Championship saison 1 qui a attiré 1.039 participants et offert 5.1 millions de dollars au gagnant, Ramon Colillas, et 2.9 millions de dollars à son dauphin, Julien Martini. Ce tournoi avec plus de 26 millions de prizepool à gagner est devenu le plus gros tournoi à 25.000$ de droit d’entrée. La seconde édition se tiendra en août à Barcelone. Une ville qui elle-même a eu son lot de records avec plus de 22.000 participants au festival PokerStars pendant 12 jours. Le tournoi à 5.300€ est devenu le plus gros tournoi de l’histoire de l’EPT avec 1.988 entrées. Enfin, Séverin Rasset supervise toute la partie « social media » de PokerStars, avec une attention particulière donnée à Twitch, qui a quelques-unes des plus grandes communautés du poker en ligne.

5. Brewenn Cariou : « Le patron PMU Poker »

Brewenn Cariou
Brewenn Cariou

A la tête de PMU Poker, la 3ème room du .fr, Brewenn Cariou mène une équipe petite en nombre mais grande par le talent. Entouré de ses chefs de produit Pierre De Almeida et Vincent Reynaert, il orchestre le développement de l’offre online tout en proposant une expérience live variée. Mais, pour Brewenn Cariou, ce qui fait surtout la spécificité de la room de l’opérateur historique de paris hippiques, c’est la présence et la proximité auprès des joueurs français via les partenariats dans le poker populaire et amateur avec le Club des Clubs et le Florida Poker Tour, mais aussi le Hip’Poker Tour et ses 5 étapes sur les plus beaux hippodromes de France, dont la finale à Paris-Vincennes qui a réuni près de 500 joueurs venus participer au plus gros tournoi freeroll Live de l’année.

La Team Pro joue aussi un rôle important. Elle est composée de Sarah Herzali et Erwann Pécheux ainsi que Paul Guichard vainqueur de la promotion Pro Dream, accompagnés cette année par Geoffrey Lhote qui a réussi l’exploit de décrocher la Big Crown Powerfest et de gagner une année de contrat de joueur sponsorisé. Côté Live, le France Poker Open (en partenariat avec Texapoker) qui pour sa 3ème édition a conforté sa place au sein des circuits live qui comptent en France et qui va se conclure en au Club Montmartre début janvier 2020.

6. YoH ViraL : le joueur ultra-connecté

Yoh Viral / Copyright WPT
Yoh Viral / Copyright WPT

Depuis plusieurs années, Johan Guilbert, alias YoH ViraL, fédère une communauté de fans. Facebook, Youtube, Twitch, Instagram, Twitter ou encore Snapchat : le joueur est ultra actif sur les réseaux sociaux. Des milliers de joueurs le suivent. En avril 2016, PMU Poker le recrute pour intégrer la Team Pro. Depuis Malte, il multiplie les sessions Twitch à la manière d’un animateur de radio. Il balance aussi sur le net des vidéos en mode selfie où il raconte ses parties aux tables des casinos. Celles-ci font le buzz sur les réseaux sociaux. Son site, yohviral.fr aide des milliers de joueurs à améliorer leurs résultats au poker via des formations en ligne et des stages de perfectionnement. Il revendique le fait de constituer l’école de poker en ligne, numéro 1 en France. Chaque année, certains membres passent pro.

Sur Youtube, il a franchi, cette année, le cap des 100.000 abonnés et compte plus de 40.000 followers sur Twitch. Ces chaînes sont les plus regardées en France pour du poker. Il revendique d’être la 4e chaîne de poker sur Youtube. Durant l’année écoulée, Yoh Viral a montré davantage sa vie quotidienne et ses voyages sur les réseaux sociaux. Sur les réseaux sociaux ( Instagram, Facebook et Snapchat), entre 10.000 et 15.000 personnes suivent ses aventures chaque jour, sans compter les vues quotidiennes sur sa chaîne Youtube.

Cette année, il a organisé une conférence à Paris qui a réuni 500 personnes. C’est aussi un pro de Cash Game qui joue les parties de No Limit Holdem régulières les plus chères au monde. Il existe un vrai engouement autour de ce joueur. Cette année, il a joué de nombreux tournois Live, notamment à Las Vegas. Sur les WSOP, il a cumulé 7 ITM, dont 2 demi-finales et une place de runner-up pour un total de 174.903$ de gains. Les sessions du dimanche de Yoh Viral sont très suivies. En 2020, il se fixe comme objectif de décrocher un bracelet.

7. Hermance Blum : reine du WPT en Europe

Hermance Blum / Copyright Lucille Bruno
Hermance Blum / Copyright Lucille Bruno

Hermance Blum fait partie des pionnières de l’industrie du poker en France avec une carrière commencée il y a plus de 11 ans dans le poker en ligne. Actuellement Vice-Présidente du World Poker Tour en Europe, elle décide de sa stratégie et de son développement sur le vieux continent. Elle est secondée par une équipe talentueuse qui relate les tribulations du Tour et celles des joueurs au travers de live updates, et de contenus photo et vidéo originaux et insolites.

Reconnue par ses homologues sur le circuit international, en 2018 Hermance Blum faisait partie des nommées au ‘Woman in Poker Hall of Fame’. Elle avait déjà reçu, en 2015, le prix ‘Industry Person of the Year “aux European Poker Awards. Elle fut la première femme à être récompensée dans cette catégorie. En avril dernier, elle est devenue maman d’un petit garçon qui a lui aussi déjà pris gout au voyage.
Comme elle l’avait annoncé, le partenariat établi entre le WPT et partypoker Live a offert, cette année, aux joueurs parmi les plus beaux festivals de poker en Europe. C’était un festival record à Barcelone avec pas loin de 6.000 entrées, notamment le Main Event qui a comptabilise plus de 1.200 entrées et le WPT500 qui approchait les 3.000 entrées faute de place. 2020 verra 4 nouvelles étapes pour un total de 17 festivals. Notamment, le tout premier tournoi d’inauguration au Club Pierre Charron à Paris qui se déroulera du 21 février au 1er mars. Ce festival marquera le retour du WPT à Paris.

8. Bruno Fitoussi : l’expert 

Bruno Fitoussi
Bruno Fitoussi / Copyright Tomas Stach – WPT

À 61 ans, Bruno Fitoussi est un joueur de poker mythique. Un homme qui fait figure de pionnier. C’est lui qui a introduit le poker à l’Aviation Club de France en 1995. C’est aussi un joueur expérimenté qui a cumulé 3 millions de dollars de gains. A la tête d’une société de Consulting, il conseille les plus grands casinos dans le monde. Il possède plusieurs cordes à son arc : il a été aussi animateur et commentateur de nombreuses émissions de poker et rédacteur en chef de Poker52 dont il est le fondateur.

Depuis plusieurs années, il figure parmi les finalistes du Poker Hall of Fame des WSOP. Il fait partie des rares personnalités intronisées au WPT Honors Award et a reçu le lifetime achievement des European Poker Awards. C’est le Français qui dispose du plus gros carnet d’adresses. Au fil du temps, Bruno Fitoussi a noué de solides amitiés avec des personnalités du poker comme Leon Tsoukernik, le propriétaire du célèbre Casino King’s de Rozvadov, Rob Young, le boss de partypokerLive ou Adam Pliska, le CEO du WPT. Parmi ses proches, on compte aussi ElkY, Tony G, Doyle Brunson, Phil Hellmuth, Daniel Negreanu ou Phil Ivey.

Aujourd’hui, il fait partie, avec Mike Sexton et John Duthie, du Advisory Board de partypoker. Il a disputé, cette année, une quinzaine de tournois, comme le WPTDS à Marrakech dans lequel il a fini 6e, mais aussi à Las Vegas pour les WSOP ou à Dusk Till Down à Nottingham pour la Devil Fish Cup et il était présent au King’s casino de Rozvadov sur l’étape du France Poker Festival qu’il a mis en place avec l’aide de Apo Chantzis. Avec l’ouverture des clubs de jeux, Bruno Fitoussi sera aussi un acteur important à Paris. Il est notamment consultant pour le Club Pierre Charron, qui ouvrira début 2020. Un France Poker Festival y est d’ailleurs prévu pour mars 2020 à la suite du WPT DS.

9. ElkY : le retour sur le devant de la scène

ElkY lors de sa victoire sur l'un des tournois des WSOPE 2019
ElkY lors de sa victoire sur l’un des tournois des WSOPE 2019

C’est le joueur de poker français le plus connu dans le monde, sa fiche HendonMob est l’une des plus consultée, c’est aussi celui qui possède le plus beau palmarès. Bertrand ElkY Grospellier a remporté de nombreux titres et presque 14 millions de dollars de gains. Le joueur Pro PartyPoker compte près de 40.000 fans sur Facebook, 80.000 followers sur Twitter et 46.000 abonnés sur Instagram. 2019 a été synonyme de renaissance pour ElkY après sa victoire sur le Colossus des WSOPE, à Rozvadov, en octobre dernier pour 190.375€. Il a aussi brillé sur l’EPT Prague sur lequel il a disputé plusieurs High Rollers. ElkY dispose toujours d’un pouvoir de prescription très important sur les joueurs. Son aura dépasse d’ailleurs largement les frontières, il compte par exemple des fans russes ou japonais. Il est régulièrement mis en avant dans les campagnes de publicité de la room. Cette année, il a fait la Une de LivePoker et de Poker52, les deux magazines spécialisés de la presse poker.

10. Lucille Denos, le savoir-faire Barrière

Lucille Denos / Copyright WPT
Lucille Denos / Copyright WPT

Directrice des Tournois de Poker et Directrice des jeux au Club Barrière Paris 104 Champs Elysées Lucille Denos porte désormais deux casquettes au sein du Groupe Barrière. Le Barrière Poker Tour dont elle est la créatrice continue à grandir et battre les records. 2019 a vu la naissance d’une nouvelle étape au Cap d’Agde. Les étapes de Ribeauvillé, Toulouse et Lille ont dépassé la barre des 400 inscrits, Bordeaux a réuni 551 participations mais c’est surtout les 822 joueurs à l’étape finale de Deauville qui bat le record de participation dans un tournoi middle Buy in en France !

Impliqués au projet du Club Barrière sur les Champs Elysée depuis les débuts, Lucille Denos réunit ses connaissances des jeux traditionnelles (20 ans au Casino Barrière Deauville) et de poker (12 ans Directrice des tournois). En s’adaptant à la clientèle parisienne, elle a mis en place un programme de tournois : journaliers, hebdomadaires et mensuels. La nouveauté pour 2020 : porter les deux casquettes en même temps lors du 1er BPT à Paris !

11. Thierry Bolleret, l’homme phare du Club Circus Paris

Thierry Bolleret
Thierry Bolleret

A 55 ans, Thierry Bolleret est le responsable des relations publiques du Club Circus Paris. C’est une figure du monde des jeux à Paris. Durant dix ans, il a été directeur du poker du Cercle Wagram, il a aussi fait ses armes, pendant 2 ans, au Casino Venetian à Las Vegas. Il a mis son réseau et son savoir-faire au service du Club Circus Paris.

Depuis plus de 30 mois, il accompagne le groupe belge Ardent dans ce projet de club parisien. Il a participé aux différentes étapes de cette implantation sous la direction de Sébastien Leclercq, directeur opérationnel de Circus Casino France. Il a œuvré à la recherche du lieu et à la mise en place de l’offre de jeux. Le Club Circus Paris propose des jeux de contrepartie et du poker. Depuis l’ouverture de l’établissement, Bolleret joue un rôle clef pour attirer de nouveaux joueurs au sein du club et les fidéliser. Il veille donc à leur accueil et à leur bien-être. Thierry Bolleret est aussi à l’écoute des désidératas des joueurs pour améliorer l’offre de jeux.

Le club de jeux du boulevard Murat enregistre aujourd’hui 300 entrées par jour, en moyenne. Les joueurs sont séduits par la modernité du lieu et l’ambiance familiale qui a été instaurée. Le succès que rencontre l’établissement tient aussi au travail réalisé par Julien Sauvage qui gère les réseaux sociaux de l’établissement. Dominique Lamy, autre pièce maitresse contribue à faire le lien avec les clubs de poker associatifs. Les différents tournois proposés font le plein comme l’Open Circus, tournoi bimensuel à 550€ qui enregistre 200 joueurs en moyenne. Le tournoi du lundi à 110€ est complet chaque semaine.

Les deux festivals organisés en novembre 2019 ont été des succès avec 749 entrants sur l’Unibet Deepstack Open et 480 participants sur l’Unibet Open. L’année 2020 s’annonce aussi très prometteuse avec des nombreux festivals de poker programmés : le Circus Paris Festival (9 au 16 mars 2020), le French Poker Challenge (septembre 2020), l’Oktoberfest Festival (octobre 2020).

12. Aurelien Guiglini : le cerveau de Winamax

Aurélien Guiglini
Aurélien Guiglini

Aurélien Guiglini occupe une place clef dans la machinerie de Winamax. Il est la boite à idées de la room, à l’origine de plusieurs innovations sur le soft, comme les Expresso. Il a une connaissance extrêmement fine de la communauté des joueurs de poker en étant très attentif aux retours des joueurs notamment sur Club Poker. «Guignol », son surnom, planifie aussi le programme des tournois notamment les Winamax Series. Il s’occupe aussi de mettre en place les satellites satellites qualificatifs pour des événements Live. Il fait partie également des personnes qui se sont occupées entre autres de l’introduction des variantes sur Winamax. Il est en quête permanente d’innovations. Au-delà de son rôle chez Winamax, Aurélien Guiglini est un joueur de poker aguerri.

13. Laurent Dumont : le grand manitou du forum Club Poker

Laurent Dumont
Laurent Dumont

Club Poker ou CP pour les intimes reste le site incontournable des amateurs de poker. Crée en 2003, le site communautaire est basé sur la grande richesse d’échanges sur le Forum. Le site compte 100.000 membres. Club Poker propose une partie actualité fournie avec les articles de Lénaïc Wadoux alias SuperCaddy. Cette belle plume écrit l’actualité poker au quotidien et influence par ce biais la grille de lecture de nombreux passionnés de poker. Avec PokerNews France, dirigé par Matthieu Sustrac, Club Poker l’une des meilleures sources d’information en français. Depuis 2015, Club Poker possède une version anglophone. Avec une audience de 250.000 visiteurs uniques par mois, Club Poker draine une audience majeure du secteur. Le site est très courtisé par les rooms mais sa force réside dans son indépendance. Club Poker assure aussi régulièrement le suivi des tournois avec des reportages en direct, les fameux coverages.

Il y a aujourd’hui un renouveau des coverages qui reviennent en force, EPT Barcelone, WSOPE au King’s Casino, les tournois Winamax à Lloret de Mar et à Dublin et les Unibet Open et Deepstack Open. Veunstyle, Florence Mazet et Fausto assurent ces coverages de manière très originale, en utilisant de plus en plus Instagram.

L’autre outil d’influence est le Club Poker Radio qui se déroule les mercredis ou jeudis soir. Être invité ou participer à l’émission est un signe de reconnaissance pour les acteurs du poker tricolore. Chaque émission est téléchargée en moyenne 35.000 fois. L’émission existe depuis 12 ans. Derrière Club Poker, on retrouve Laurent Dumont et Nicolas Maillochaud, deux hommes qui soulignent le fait que Club Poker est une aventure collective. Cette année, ils ont aussi lancé une plateforme de Podcast intitulée Podcastics. En 2020, le site devrait aussi couvrir les futurs festivals qui vont se dérouler dans les clubs de jeux à Paris.

14. Philippe Ménard, le patron de la police des jeux

Philippe Ménard / Copyright Le Parisien
Philippe Ménard / Copyright Le Parisien

Depuis mars 2014, Philippe Ménard est le chef du service central des Courses et des Jeux (SCCJ). A ce poste, il doit surveiller entre autres, les établissements de jeux (6 clubs de jeux et de nombreux casinos en France). Cette année a été marquée par l’ouverture de 5 clubs de jeux dans la capitale. Philippe Ménard est à la tête d’un service qui compte 125 fonctionnaires.

Les agents des courses et jeux sont chargés de délivrer les agréments pour les employés de club de jeux et de surveiller les établissements. Il s’agit de faire respecter une règlementation très stricte. Les dirigeants de clubs de jeux doivent, par exemple, prévenir le service des courses et jeux, au moins 21 jours à l’avance pour organiser un tournoi de poker dans leur établissement. De même, que lorsque les clubs vont souhaiter faire des déportations de licence dans des locaux hors des clubs, c’est ce même service qui peut ou non valider le projet. A 59 ans, Philippe Ménard occupe un poste influent dans le monde du jeu en général et du poker en particulier.

15. Frédérique Ruggieri : la propriétaire du Club Montmartre

Frédérique Ruggieri au Club Montmartre
Frédérique Ruggieri au Club Montmartre

Frédérique Ruggieri, nouvelle patronne du Club Montmartre, a connu une année bien remplie. Pour reprendre le Clichy Montmartre, le dernier cercle fermé à Paris, Frédérique Ruggieri a vendu au groupe JOA son casino de Gujan-Mestras et a accepté de reprendre ses 173 salariés. Une grande rénovation de l’établissement a eu lieu. Le lieu a ouvert ses portes en août 2019. La fréquentation moyenne tourne entre 250 et 300 entrées par jour. Aujourd’hui, le club est plus feutré grâce à de nouveaux éclairages, un parquet flambant neuf et une réorganisation de l’espace de jeux. La belle verrière Art Deco a été conservée. Ce lieu est redevenu une adresse phare du poker à Paris.

Alexis Laipsker, ancien directeur de la communication de PokerStars en France est le Directeur Général du club. Comptant jusqu’à 29 tables, en configuration tournoi, le lieu va accueillir plusieurs festivals. Du 16 au 23 décembre, l’établissement reçoit le festival PokerStars « Road to PSPC » et au début du mois de janvier, le FPO by PMU Poker y fait une étape. Le club propose aussi du Cash Game sur des limites assez accessibles (de 8 à 14 tables) et des jeux de contrepartie. L’identité populaire du club est conservée même si l’établissement veut monter en gamme. En février prochain, le club devrait élargir ses horaires et ouvrir de 18h à 06h. Le droit d’entrée quotidien à 10€ est offert pour les femmes. Frédérique Ruggieri espère que l’année 2020 sera celle de la renaissance. Pour ses tournois réguliers, il devrait s’imposer comme un des leaders du poker sur Paris.

16. Daniel Riolo et Moundir : le poker Mainstream

Daniel Riolo et Moundir
Daniel Riolo et Moundir

Moundir est très influent sur les réseaux sociaux où il compte des milliers de fans. Il compte par exemple 156.000 followers sur Twitter et 486.000 sur Instagram. C’est aussi un joueur de poker qui tient bien les cartes et qui a participé à plusieurs tournois cette année. Depuis trois ans, il est aussi animateur dans l’émission RMC Poker Show aux côtés de Daniel Riolo, tous les dimanches à minuit. Concernant Daniel Riolo, il est fan de poker depuis longtemps. Il le découvre comme tout le monde avec la diffusion du WPT sur Canal +. Il joue pratiquement une fois par semaine mais n’aime pas jouer online.

Anciennement Docteur Poker (en partenariat avec Partouche, Bwin puis PokerStars), l’émission devient le RMC Poker Show en octobre 2014 avec Winamax comme partenaire. Aujourd’hui, c’est la 6ème saison et déjà plus de 200 émissions. Le RMC Poker Show a déjà accueilli les plus grands noms du poker. L’audience évolue entre 40.000 et 55.000 auditeurs. Un chiffre assez satisfaisant, compte-tenu de l’horaire. En coulisses, le producteur Jérémy Sirvin assure le bon déroulement de l’émission, s’occupe du choix des invités et intervient maintenant aussi dans le RMC Poker Show.

17. Julien Martini, le joueur qui brille à l’international

Julien Martini
Julien Martini

Découvert par le grand public en 2018 après une année pleine (un bracelet WSOP, un titre WPT, une place de runner up de l’EPT national Barcelone, une troisième place dans le WSOP 10k razz,…), Julien Martini a marqué les esprits, dès janvier, en finissant second du plus gros high roller jamais organisé pour presque 3 millions de dollars. Après des WSOP ratés, il se rattrapera pendant les WSOP Europe où il finira tour à tour 6ème et 7ème sur le 25k 8games et le Main Event. Il réussira finalement à passer numéro 1 français GPI en novembre, à Las Vegas, où il devenu le premier Français à gagner un Poker Master. Véritable ambassadeur du poker français à l’international, Julien reste très attaché à la France où il aime passer du temps à développer le poker notamment dans le monde amateur. Sur les réseaux sociaux, le joueur communique de plus en plus et son aura est de plus en plus forte.

18. Alexandre Henry : l’apôtre du poker populaire

Alexandre Henry
Alexandre Henry / Copyright Tommy Mandel

Organisateur de tournois de poker depuis 2007, Alexandre fait ses armes avec l’organisation du France Poker Tour, l’ancêtre du WiPT, une série de freerolls organisés partout en France, avec comme point d’orgue le tournoi organisé au Stade de France en 2008 avec 1200 joueurs. Il devient par la suite Live Event Manager pour Alexandre Dreyfus chez Chilipoker pour qui il crée le DSO DeepStack Open : le premier circuit européen de tournoi avec une structure de jeu sur 3 jours à 550€. Il décline même le poste de responsable des événements live chez Winamax en 2012 pour se consacrer à ce Tour ! A la fermeture de Chilipoker, Alex Henry reprend la marque DSO : il fait sponsoriser le circuit par unibet.fr (depuis 5 ans) et unibet.com (depuis 2 ans) et ne manque pas de lancer des promotions originales pour mettre en avant les satellites en ligne hebdomadaires. Il travaille en France avec Apo, en Europe de l’est avec le groupe Olympic, Grosvenor en Angleterre, … La marque qu’il définit comme étant le “Zara du poker” a toujours été aux premières loges des nouveautés poker du monde professionnel et amateur : il élargit les payouts en 2012 avec Philippe Ktorza, crée les Day 1C turbo en 2015 (format repris depuis par les principaux circuits), reprend la garantie de 25 big blind d’Apo sur tous les tournois et propose en exclusivité la possibilité de buy-in certains événements en cryptomonnaie !

Le circuit a cette année célébré sa dixième Saison avec son lot de surprises : une finale parisienne totalisant 749 joueurs (Premier tournoi en club à Paris), un développement en Asie (Taiwan et Vietnam), en Afrique du Sud et dans toute l’Europe pour des événements ciblant de nouveaux joueurs. Le DSO célébrera cette année sa 100éme étape. Il a également collaboré à la création et l’organisation en France des tournois Everest (2015) et des Megastack de Pokerstars. Alex travaille actuellement sur le développement d’un jeu mobile gratuit basé sur le duplicate poker.

19. Georges Djen : l’homme de presse

Georges Djen
Georges Djen

Georges Djen a un parcours étoffé dans le monde des medias. Et notamment, après une incursion dans la presse mode, en se spécialisant dans l’industrie du jeu. Il a en effet lancé le Casinos Official Guide dès 1999, le Guide Officiel des hippodromes en 2003, le guide BtoB Casinos Pros en 2005, l’application Sportsprono en 2014 et bien entendu LivePoker en 2006. Il souhaitait lire un magazine français et non anglo-saxon, ce qui n’existait pas, et surtout réalisé par des passionnés français. Dans la foulée, en 2007, le site Livepoker.fr naît et 2008 sera l’année de la création du classement des joueurs francophones. Ainsi LivePoker récence plus de 6.000 fiches joueurs, français, belges et suisses, détaillées.

Nombreux sont ceux qui sont passés par Livepoker. Ainsi la liste ,non exhaustive, des collaborateurs, résidants ou pigistes, passée et actuelle, est impressionnante : Michel Abecassis, Raquel Azran, Benoit Fechner, Maxime Arnou, David Poulenard, Gaelle Jaudon, Virginie Fortin, Sharp, Fabrice Soulier, Fabien Richard, Loic Xans, Antoine Lafond, Monnaie2singe, Yoh Viral, Elky, Philippe Ktorza, Arnaud Peyroles, Albert Sebag, Vinztar, Nicolas Levi, Shishi, Vuong, Batmax, Grégoire et Valentin Huvelin, Batmax, Julien Sauvage, Eloi Relange …

LivePoker a plus de 13 ans et reste toujours d’actualité avec toujours de nouvelles rubriques, des exclus, des coverages, de nouvelles signatures et de nombreuses promos pour son lectorat (jeux, voyages, tickets, Feerolls …)  Aujourd’hui, Livepoker c’est une diffusion nationale en kiosques et dans les casinos, 8.000 abonnés au magazine et 7-10.000 visiteurs uniques/jour sur le site.

20. Pierre Calamusa : la nouvelle coqueluche 

Pierre Calamusa

En 2019, Pierre Calamusa a pris une nouvelle dimension. Le joueur du Team Winamax est de plus en plus suivi sur les réseaux sociaux. Sa page Facebook approche les 10.000 fans et son compte Instagram atteint 11.000 abonnés. Son panache, son humour et son background technique en font un des joueurs de poker les plus appréciés sur le circuit. Cette année, le premier épisode de Dans la tête d’un Pro au PCA 2018, aux Bahamas a tout simplement été visionné 1 million de fois. Ce bon vivant travaille son jeu de manière inlassable et échange beaucoup avec ses compères du Team Winamax. Cette année, il a aussi été très présent comme chroniqueur dans le RMC Poker Show. Le joueur grenoblois qui cumule 1,2 million de dollars de gains a signé une belle performance cet été en terminant 4e d’un tournoi des WSOP pour 219.468$ de gains. Sur le dernier EPT Prague, il a multiplié les départs canons sur les Day 1, avant de déchanter un peu tard. Mais les deep runs sont au rendez-vous. Sur le récent Main Event de l’EPT Prague, il a terminé à une belle 20e place. Pierre Calamusa est de plus en plus affuté.

21. Loïc Xans : le vidéaste qui fait le Buzz

Loic Xans
Loic Xans

Âgé de 32 ans, Loïc Xans est le cofondateur depuis 2011, avec Sophie Pons, de la société de création et production vidéo « HN PROD » basée entre Bordeaux et Paris. Passionné de poker depuis l’université, il est le créateur des émissions de poker « Dans le Carré », « Tour de Table », « À ton avis ? » ou bien encore «Trash Talk» Il est aussi le réalisateur des documentaires « BOA » et «Un Jour Viendra». Depuis de longues années, il travaille pour PMU Poker et pour TexaPoker en réalisant les photos et vidéos de leurs plus beaux événements et s’occupe également de la communication du Casino de Gujan Mestras et du Florida Poker Tour.

En 2019, il propose en début d’année une nouvelle émission en direct sur twitch « POKROCK » en partenariat avec PMU Poker. Il intègre Live Poker pour une chronique mensuel « Portrait Carré » et créé le format court « Pendant la Pause » pour les réseaux sociaux du magazine. En octobre, il annonce qu’il réalisera en 2020 son troisième documentaire grâce au soutien de Daniel Duthon et de sa marque « GoToLive ». Le documentaire aura pour sujet le monde du poker amateur, une grande première. Avec l’arrivée des clubs de jeux à Paris, il est également très sollicité et devrait annoncer prochainement une nouvelle émission pour l’un d’entre eux.

22. Christine Cartier : fer de lance du poker associatif

De gauche à droite Florence Kwiatek (responsable développement fédéral), Gabriel Fischer (vice-président), Frédéric Paray (commission compétitions), Christine Cartier, la présidente, Ludovic Berret (responsable communication), Nadine Olivier (Graphiste), Johann Bonhomme (compétition), Alain David (responsable compétitions).

Depuis 2018, Christine Cartier est la présidente bénévole du Club des Clubs (CDC). Créée en 2007 par Nicolas Bouis, cette structure est une sorte de fédération qui regroupe, selon les années, entre 180 et 200 associations de poker amateur. Au total, environ 6.000 joueurs possèdent une licence individuelle du Club des Clubs. C’est la plus grosse fédération de poker associatif en France. Cette structure organise un Championnat par équipe et un championnat individuel (CNIC). En 2018, plus de 600 joueurs ont disputé la finale du CNIC au Pasino de la Grande motte. Un événement organisé par les équipes de TexaPoker. Celle de 2019, s’est déroulé à Pornic et a rassemblé 400 participants. Le CDC a noué un partenariat depuis 8 ans avec PMU Poker qui fournit de belles dotations, notamment un séjour à Las Vegas pendant les WSOP. Le travail de Christine Cartier consiste à animer l’équipe de bénévoles. Le CDC est avant tout une aventure collective. Le CDC a aussi mis au point un classement des clubs sur son site.

23. Fowan : le Coach qui monte

Guillaume « Fowan » Dupuy est joueur de poker depuis 2009 et pro depuis quasiment autant d’année. Il joue des tournois Online et en Cash Game Online depuis maintenant près de 10 ans sur les plus hautes limites du .fr. Il s’offre aussi quelques sorties en live sur les tournois à buy-in moyens entre 500 et 2.200€. Depuis 2016, il exerce aussi une activité de coach poker. Après avoir accompagné de manière individuelle près d’une cinquantaine d’élèves il a décidé début 2019 d’ouvrir sa plateforme de coaching vidéo dédiée à l’apprentissage du poker : la Fowan Academy.

Entouré de ses meilleurs amis dans le poker qui font partie de la Fowan Academy en tant que Coach, il a monté une véritable communauté qui commence à peser dans le petit monde du poker français. Elle compte plus de 2.200 membres sur le groupe Facebook : Team Fowan Academy et plus de 1000 membres actifs sur le discord qui est le plus gros et le plus actif en français sur le poker. C’est une véritable communauté de passionnés de poker qui ambitionne de progresser et de passer un cap au poker, qui travaille avec leur contenu stratégique. Après bientôt un an d’existence, la Fowan Academy compte pas loin de 500 membres abonnés à ses programmes de formation. Fowan est un coach poker qui aide à développer et à faire progresser des joueurs amateurs passionnés par ce jeu. Pour 2020, on risque de le voir davantage en live sur le circuit Français : Paris, EPT Monaco et WSOP Vegas sont à son programme tout en continuant son activité de joueur de cash game online.

24. Princesse Sarah Herzali

Sarah Herzali
Sarah Herzali

La jeune marseillaise, grande chouchou des médias français est Team Pro PMU Poker depuis 2016. A ce jour, elle totalise 444.000$ de gains dont  45.559$ en 2019 et un ITM aux WSOP de Las Vegas de la même année. Cette année, elle est la première joueuse de poker en France à lancer sa chaine Twitch (4.600 followers) où elle propose, chaque mardi soir, une émission qui lui permet de se classer en haut du podium des chaines les plus regardées en France. Près de 20 000 personnes la suivent chaque jour sur ses réseaux sociaux ! Elle est de plus en plus suivie sur son compte Instagram. Elle est aussi très populaire auprès de la communauté des joueurs. Cette année, elle a accordé plusieurs interviews à des médias généralistes. Elle permet d’assurer une visibilité large au poker.

25. Michel Cohen : l’homme des Entram’s

Michel Cohen au Club Circus Paris
Michel Cohen au Club Circus Paris

Michel Cohen est un joueur dans l’âme. Il affectionne aussi bien la roulette que le poker. Ce Livetard est avant tout un joueur de tournoi, habitué de l’Aviation Club de France, à l’époque la pokerroom la plus prestigieuse de Paris. Mais, il fréquentait aussi les autres cercles au grès des tournois et voyageait dans les principales villes européennes qui organisaient des tournois. En 2014, coup dur pour le joueur, l’Aviation Club de France ferme ses portes. Il monte une petite structure informelle, les Entram’s. Un groupe d’amis qui ont en commun d’aimer le poker.

Ce groupe apolitique, areligieux d’une centaine de membres voyage au grès des tournois ( Deauville, Londres, Bruxelles…). Cette entité est composée au départ d’une dizaine de regs de cercles souvent entrepreneurs comme Alain Goldberg, Laurent Polito, Franck Kalfon, Giussepe Zarbo, Florence Allera, Arnaud Peyrolles, Phillipe Barouk, Sam Benoliel, Marc Uzan ou encore Carole Benaroya. Puis, le groupe s’est étoffé au fil du temps. Dès 2015, Michel Cohen échange régulièrement avec Stéphane Godet, le responsable de Barrière à Deauville et Lucille Denos pour leur demander de créer, en collaboration avec eux, un festival entram’s.

En 2017, un premier événement à lieu à Deauville avec une centaine d’entram’s et d’autres joueurs. Puis, un deuxième et un troisème à Cannes grâce à Alain Fabre, le directeur de la pokerroom Barrière Cannes Le Croisette. Une nouvelle édition a eu lieu récemment encore à  Deauville et ensuite, en septembre 2018, à Chypre avec une soixantaine d’entram’s et 300 joueurs locaux et internationaux. Michel Cohen a donc l’oreille de plusieurs organisateurs. Cette année, il a été très courtisé par les dirigeants de clubs de jeux de la capitale qui souhaitent attirer une clientèle plutôt aisée. Michel Cohen et ses amis fréquentent le Club Barrière, le Club Montmartre et le Club Circus Paris.