Découvrez le premier numéro de « Trash Talk », le nouveau concept de Loïc Xans

« TRASH TALK » est le nouveau bébé de Loïc Xans, stakhanoviste de la vidéo, qui a multiplié les concepts ces dernières années avec « Dans le Carré » ou « Tour de Table ». Cette nouvelle émission d’une peu plus d’une heure s’est montée en partenariat avec Poker & Associés, une plate-forme de stacking pour les tournois de poker.

« Trash talk », c’est l’émission qui va faire débat. Ici pas d’invité mais des sociétaires qui accompagneront Loïc Xans tout au long de l’année : Alexis Laipsker, l’ancien responsable de la com de PokerStars en France, le reg Brian Benhamou, le responsable du Florida Poker Tour : David Boivert et l’ancien Top Shark Winamax : Adrien Guyon.

thumbnail (8)

Ce premier épisode est un pilote. L’émission se veut sans filtre et c’est le cas. La parole est assez libre. Alexis Laipsker n’hésite pas à égratigner les choix stratégiques de PokerStars et Brian Benhamou ne décolère pas contre l’organisation du dernier Partouche Poker Tour. Sur la forme, « Trash Talk » emprunte beaucoup à Club Poker Radio, la célèbre émission diffusée tous les jeudis. Les détracteurs de Loïc Xans souligneront les points communs comme la voix féminine du jingle qui lance l’émission. Loïc Xans a le mérite de proposer un nouveau format, de proposer du contenu. Ces derniers temps, c’est plutôt rare dans le petit monde du poker.

thumbnail (9)

La première partie est consacrée à de l’actualité chaude avec la fin du contrat d’ElkY et de Yoh Viral, le retour de l’EPT. La deuxième partie est un débat consacré à l’ouverture des clubs de jeux et à son impact éventuel sur le nombre de joueurs à Paris. Enfin, coup d’œil dans le rétroviseur avec la dernière partie consacré à l’ouverture du marché du .fr en 2010. L’émission est rythmée et agréable à regarder.

 

Loïc Xans précise qu’il  y aura quatre épisodes par an si le premier marche bien. Dans quelques temps, Loïc Xans va lancer un nouveau format court pour PMU Poker : « Brelan » et peut être un documentaire dans les prochains mois. 

 

Tag(s) associé(s):